différence entre la littérature française et la littérature francophone

29  Flora Veit-Wild, « Les études de littérature africaine : défi ou défaut ? Ainsi que le souligne Jean Jonassaint, éviter le piège de ramener les études francophones à un corpus de textes du xxe siècle des pays anciennement colonisés est un acte délicat d’équilibriste. Victor Hugo.mw-parser-output .prononciation>a{background:url("//upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8a/Loudspeaker.svg/11px-Loudspeaker.svg.png")center left no-repeat;padding-left:15px;font-size:smaller}Écouter est un poète, dramaturge, prosateur et dessinateur romantique français, né à Besançon le 26 février 1802 (le 7 ventôse an X selon le calendrier républicain encore en vigueur) et mort le 22 mai 1885 à Paris. MOLLIER (Jean-Yves), « Histoire culturelle et histoire littéraire », Revue d’histoire littéraire de la France, vol. De même, la littérature émergeant d’un espace francophone n’est pas exclusivement de langue française : l’écriture des élogistes est dans ce cas exemplaire au même titre que celle d’un Katheb Yacine jouant entre le français et l’arabe dialectal ou d’un Michel-Rolf Trouillot entre l’haïtien, l’anglais et le français. La littérature française comprend l'ensemble des œuvres écrites par des auteurs de nationalité française ou de culture française. CITTON (Yves), « Études littéraires et multitudes : les conséquences de Diderot », Multitudes, n° 15, hiver 2004, [en ligne] http://multitudes.samizdat.net/Etudes-litteraires-et-multitudes. Durant les quarante années suivant leur création, les départements de français au niveau universitaire se voient allouer des chaires selon une division par siècles que recoupe l’histoire littéraire. 8Les œuvres françaises qui se rapprochent du modèle antique sont légitimées et intègrent les livres classiques : La Fontaine, La Bruyère, Fénelon, ou encore Voltaire sont mis en parallèle avec les lettres latines. 24Jean-Marc Moura et Anne Douaire observent également, tout en le regrettant, qu’un obstacle supplémentaire à la formation disciplinaire des lettres francophones réside dans l’absence de bases de donnée centralisées ou d’édition critique sur les grands auteurs francophones, recensant l’activité du champ. 33  Élizabeth Mubimbe-Boyi, Essais sur les cultures en contact, Afrique, Amériques, Europe, Paris, Karthala, 2006, p. 119. L’une des pères de la critique post-coloniale, Homi Bhabha, articule cet impératif de la manière suivante : Where the transmission of "national" traditions was once the major theme of a world literature, perhaps we can now suggest that transnational literature, histories of migrants, colonized, political refugees, these border and frontier conditions may be the terrains of world literature17. À ces moments-là, les controverses sur le choix des auteurs enseigner à l’école prennent une envergure d’ordre historique car elles témoignent des débats plus larges qui mènent à une considérable redéfinition de la culture, voire de la société. Dans lesfoyers belge, néerlandais et scandinave, les études consacrées à l’Afrique noire débutent dans les années 1960-70. Selon Élizabeth Mudimbe-Boyi, l’émergence de voix africaines coïncide avec celle d’un discours d’auto-représentation, mais aussi avec un retournement de voix et de regards sur l’Europe – c’est le, auquel faisait référence Jean-Paul Sartre dans. En résumé, l’intérêt général a spontanément soulevé toute la question de la relation entre valeur et utilité littéraire. » (Homi Bhabha, « The World and The Home », cité dans Mireille Rosello « Unhoming Francophone Studies: A House in the Middle of the Current », Yale French Studies, n° 103, 2003, p. 129). 30  Michel Beniamino, « La francophonie littéraire », Les Études littéraires francophones : état des lieux, études rassemblées par Lieven D’hulst et Jean-Marc Moura, Lille, Travaux du Conseil Scientifique de l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, 2003, p.15-24. Le système littéraire francophone est soumis à un tiraillement entre d’un côté le pôle « parisien » qui lui a jusqu’à maintenant donné sa légitimité et le pôle « monde » qui recouvre des phénomènes et pratiques d’écriture qui refusent farouchement toute localisation. BOUJU (Emmanuel), « Littérature et histoire »,La Recherche en Littérature générale et comparée en France, sous la dir. Bien que les configurations de cette nouvelle dénomination ne convainquent guère les critiques, le pouvoir symbolique contenu dans cette manifestation est indicateur de certaines équivoques sémantiques quelque peu malaisées à cerner aux premiers abords. In our western European tradition we have a strong tendency to assume that literary value is inherent in literary works, that once « discovered » and acknowledged in a work it’s universal and there for good ; and since this value is confidently known to be present in our classics, those are the works which it seems most appropriate to teach and to study32. L’appellation « littérature francophone » est loin d’être neutre. 16  « Pour une littérature-monde », collectif sous la direction de Michel Lebris et Jean Rouaud, Paris, Gallimard, 2007. On pense en particulier aux travaux d’Émile Benveniste sur le langage ou encore à la sociologie qui replacent les œuvres dans le contexte de leur production et de leur réception. Bien plus qu’une appréciation esthétique, l’intérêt des textes officiels pour la littérature française est motivé par la nécessité d’unifier un enseignement qui revêt des enjeux politiques et économiques devant la ferveur nationaliste de la Monarchie de Juillet : une élite nouvelle est indispensable pour faire face aux besoins de la révolution industrielle. . MORRISON (Donald), « In Search of Lost Time », Time Magazine, novembre 2007. Encyclopédie Universalis pour les particuliers met la connaissance à la portée de tous. Flora Veit-Wild, « Les études de littérature africaine : défi ou défaut ? de Didier ALEXANDRE, Michel COLLOT, Jean-Yves GUERIN, Michel MURAT, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 123-130. En 1997, une chaire spéciale pour la littérature en langues africaines y fut créée. En dernier lieu, Fonkoua identifie des foyers marginaux en Russie où se crée une section des études africaines de l’Institut A. M. Gorki de littérature mondiale (IMLI) alorsqu’ au Japon on s’intéresse aux auteurs européens ayant voyagé en Extrême-Orient (Lafcadio Hearn, Paul Claudel, Paul Valéry ou Victor Segalen). Un langage d'autre part est un mode d'expression de la pensée au moyen de sons articulés. 40  Achille Mbembe, « francophonie et politique du monde », art. 44  « En posant comme mode de périodisation la tryade précolonial, colonial et postcolonial, l’appareil conceptuel de la ‘critique postcoloniale’ a privilégié le rôle du colonialisme comme structurant principal de cette histoire de sorte que tout ce qui vint avant le colonialisme est sa propre préhistoire et ce qui survint après est réduit à être vécu dans un état de retombées perpétuelles. Que peut-on escompter d’un modèle littéraire prônant le décentrement d’une telle perspective à la faveur d’une pensée polycentrique qui se ferait le reflet des réalités vécues dans le monde francophone ? Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. BONN (Charles), « Pour un comparatisme français ouvert à la francophonie et aux métissages culturels. Idée par ailleurs prolongée par les propos de Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF : “The truth,” Mr. Diouf said the other morning, “is that the future of the French language is now in Africa.” There and elsewhere, from Belgium to Benin, Lebanon to St. Lucia, the Seychelles to Switzerland, Togo to Tunisia, French is just one among several languages, sometimes, as in Cameroon, one among hundreds of them. (Voir aussi plus bas la catégorie des romanciers), La Rochefoucauld - Blaise Pascal - Madame de Sévigné - Bossuet - Jean de La Bruyère - Fénelon - Saint-Simon, Abbé Prévost - Montesquieu - Voltaire - Jean-Jacques Rousseau - Diderot - Vauvenargues - Restif de La Bretonne - Le marquis de Sade - Pierre Choderlos de Laclos - Bernardin de Saint-Pierre, Madame de Staël - Chateaubriand - Charles Nodier - Victor Hugo - Alfred de Musset - Théophile Gautier - Gérard de Nerval - Stendhal - Prosper Mérimée - Alexandre Dumas fils - Gustave Flaubert - Lautréamont -  Barbey d'Aurevilly - Villiers de l'Isle-Adam - Huysmans – Marcel Schwob - Léon Bloy - Octave Mirbeau - Francis Jammes - Henri de Régnier, Paul Claudel - André Gide - Marcel Proust - Paul Valéry - Paul Léautaud - Charles Péguy – Alfred Jarry - Max Jacob - Francis Picabia - Pierre Mac Orlan - Jean Giraudoux - Blaise Cendrars - Georges Bernanos - Francis Carco - Pierre Jean Jouve - Pierre Drieu la Rochelle - Jean Giono - Roger Vailland - Antonin Artaud - André Breton - Louis Aragon - Georges Bataille - Michel Leiris - Henri Michaux - Louis-Ferdinand Céline - Boris Vian - Jean-Paul Sartre - Simone de Beauvoir - Albert Camus - Charles Vildrac - André Suarès - Jean Cocteau - André Pieyre de Mandiargues - Hélène Bessette - Jean Genet - Edmond Jabès - Francis Ponge - Nathalie Sarraute - Jean Cayrol - Marguerite Duras - Henri Thomas - Jean Grosjean - Claude Roy - Maurice Blanchot - Daniel Boulanger - Alain Robbe-Grillet - Claude Simon - François Mauriac - Julien Gracq - Pierre Klossowski - Alain Bosquet - Robert Pinget - Romain Gary - Louis-René des Forêts - Andrée Chedid - Georges-Emmanuel Clancier - Maurice Roche - Robert Marteau - Roger Laporte - Michel Butor - Pierre Bourgeade - Jean Joubert - Serge Doubrovsky - Louis Calaferte - Charles Dobzynski - Georges Perec - Danielle Collobert - Mathieu Bénézet - Maurice G. Dantec, René de Obaldia - François Cheng - Bernard Noël - Jacques Roubaud - Claude Louis-Combet - Jacques Réda - Gabriel Matzneff - Philippe Sollers - Paul de Roux - Jacques Henric - René Pons - - Renaud Camus - Hélène Cixous - Alain Jouffroy - Milan Kundera - Annie Le Brun - Pierre Guyotat - Pascal Quignard - Charles Juliet - Jude Stéfan - Vénus Khoury-Ghata - J. M. G. Le Clézio - Pierre Michon - Patrick Modiano - Bernard Chambaz - Pierre Jourde - Jean Rolin - Alain Veinstein - Dominique Noguez - Gérard Macé - Éric Chevillard - Marc Petit - Jacques Roman - Amin Maalouf - Pierre Bergounioux - Catherine Weinzaepflen - Jean-Luc Sarré - Christian Prigent - Jean-Pierre Balpe - Hubert Haddad - Christian Bobin - Nancy Huston - Michel Surya - Michel Houellebecq - Philippe Forest - Dominique Meens - Pierre Senges - Mathias Énard - Chloé Delaume - Charles Robinson, Marguerite de Navarre -  François Rabelais, Paul Scarron - Madame de La Fayette - Abbé Prévost, Guy de Maupassant - Honoré de Balzac - George Sand - Émile Zola - Alphonse Daudet - Alexandre Dumas - Jules Verne - Jules Vallès - Anatole France - Romain Rolland, Marguerite Yourcenar - Valery Larbaud - Alain-Fournier - Roger Martin du Gard - Jules Romains - Jacques Chardonne - Georges Duhamel - Roger Nimier - Antoine de Saint-Exupéry - Henry de Montherlant - Louis Guilloux - Colette - Paul Morand - Elsa Triolet - André Malraux - Raymond Radiguet - Henri Barbusse - Louis Guilloux - Marcel Aymé - Henri Pourrat - Henri Bosco - Maurice Genevoix - Marcel Pagnol - Violette Leduc - Robert Merle - Hervé Bazin - Pierre Combescot - Félicien Marceau - Lucien Bodard - Jacques Laurent - Michel Déon - Jean d'Ormesson - Claude Ollier - Bernard Clavel - Robert Sabatier - Michel Tournier - Alphonse Boudard - François Nourissier - Baptiste-Marrey - Hector Bianciotti - Sébastien Japrisot - Jean Vautrin - Françoise Sagan - Régine Deforges - Annie Saumont - Hervé Guibert - Guillaume Dustan, Patrick Modiano - Jean Echenoz - Jean-Jacques Schuhl - Annie Ernaux - Claude Pujade-Renaud - Jean-Christophe Rufin - Patrick Rambaud - Didier Decoin - Frédérick Tristan - Jean-Loup Trassard - Erik Orsenna - Danièle Sallenave - François Weyergans - Michel Host - Christian Gailly - Georges-Olivier Châteaureynaud - Patrick Grainville - Morgan Sportès - Jean Rolin - Patrick Carré - Jean-Marie Rouart - Yann Queffélec - Lionel Duroy - Christian Oster - Philippe Djian - Olivier Rolin - Jean Rouaud - Richard Millet - François Bon - Camille Laurens - Didier van Cauwelaert - Richard Morgiève - Antoine Volodine - Lydie Salvayre - Jacques Serena - Pierre Lemaitre - Sylvie Germain - François Taillandier - Hélène Lenoir - Martin Winckler - Patrick Besson - Régis Jauffret - Emmanuel Carrère - Marie Nimier - Gilles Leroy - Christine Angot - Éric Holder - Benoît Duteurtre - Jean-Hubert Gailliot - Atiq Rahimi - Claro - Éric Faye - Linda Lê - Éric Chevillard - Alain Mabanckou - Nina Bouraoui - Maylis de Kerangal - Yannick Haenel - Laurent Mauvignier - Marie NDiaye - Jérôme Ferrari - Lorette Nobécourt - Marie Darrieussecq - Virginie Despentes - Céline Minard - Arnaud Cathrine - Tanguy Viel - Jean-Baptiste Del Amo, Émile Gaboriau - Gaston Leroux - Maurice Leblanc - Pierre Véry - Boileau-Narcejac - Léo Malet - Pierre Magnan - Frédéric Dard - Jean-Patrick Manchette - Jean-Bernard Pouy - Jean-François Parot - Patrick Raynal - Frédéric H. Fajardie - Didier Daeninckx - Pascal Garnier - Fred Vargas - Jean-Hugues Oppel - Tonino Benacquista, Chrétien de Troyes - Hélinand de Froidmont, Philippe de Remy sire de Beaumanoir - Rutebeuf, Clément Marot - Joachim Du Bellay - Pierre de Ronsard - Louise Labé - Agrippa d'Aubigné, François de Malherbe - Théophile de Viau - Jean de La Fontaine - Nicolas Boileau, Marceline Desbordes-Valmore - Alphonse de Lamartine - Alfred de Vigny - Aloysius Bertrand - Leconte de Lisle - Théodore de Banville - Sully-Prudhomme - François Coppée - José-Maria de Heredia - Charles Baudelaire - Paul Verlaine - Germain Nouveau - Arthur Rimbaud - Stéphane Mallarmé - Jules Laforgue - Jean Moréas - Jehan-Rictus - Paul-Jean Toulet - Paul Fort - Anna de Noailles - René Ghil - Saint-Pol-Roux, Patrice de La Tour du Pin - Victor Segalen - Joë Bousquet - Saint-John Perse - Jules Supervielle - Guillaume Apollinaire - Paul Éluard - Robert Desnos - Pierre Reverdy - Pierre Albert-Birot - Jean Follain - Jean Tardieu - Jean Tortel - Pierre Seghers - René Char - Paul Valet - René-Guy Cadou - Pierre Emmanuel - Jacques Prévert - André Frénaud - Eugène Guillevic - Lucien Becker - Jean-Pierre Duprey - Alain Borne - Jean-Claude Renard - Pierre Torreilles - Henri Pichette - André du Bouchet - Jacques Dupin - Bernard Heidsieck - Pierre Garnier - Bernard Delvaille - Henri Meschonnic - Claude Esteban - André Benedetto - André Laude - Anne-Marie Albiach - Bernard Hreglich - Alain Suied - Thierry Metz - Christophe Tarkos, Claude Vigée - Frédéric Jacques Temple - Pierre Landete -Yves Bonnefoy - Salah Stétié - Michel Deguy - Loránd Gáspár - Henri Deluy - Marie-Claire Bancquart - Bernard Vargaftig - Lionel Ray - Franck Venaille - Denis Roche - Dominique Fourcade - Jacques Darras - James Sacré - Jean Daive - Emmanuel Hocquard - Dominique Grandmont - Michelle Grangaud - Claude Royet-Journoud - Gérard Cartier - Jacques Ancet - Jean Ristat - Xavier Bordes - Philippe Denis - André Velter - Esther Tellermann - Jean-Pierre Lemaire - Jean-Paul Michel - Gérard Noiret - Jean-Paul Auxeméry - Alain Duault - Matthieu Messagier - Zéno Bianu - Philippe Delaveau - Patrick Laupin - Serge Pey - Jean-Michel Maulpoix - Yves di Manno - Antoine Emaz - Ariane Dreyfus - Carole Darricarrère - Jean-Yves Masson - Florence Pazzottu - François Rannou - Charles Pennequin - Valérie Rouzeau - Édith Azam, Pierre Corneille - Molière - Jean Racine - Marivaux - Beaumarchais - Tristan Bernard - Georges Feydeau - Edmond Rostand - Georges Courteline - Alfred de Musset - Paul Claudel - Roger Vitrac - Jean Anouilh - Arthur Adamov - Eugène Ionesco - Jean Giraudoux - Bernard-Marie Koltès - Armand Gatti - Jean Genet - Henry de Montherlant - Michel Vinaver - Valère Novarina - René de Obaldia - Serge Valletti - Jean-Luc Lagarce - Jean-Michel Ribes, Jean Paulhan - Jacques Rivière - José Corti - Léon Pierre-Quint - Marcel Arland - Georges Lambrichs - Maurice Nadeau - Éric Losfeld - Hubert Nyssen - Jean-Jacques Pauvert - François Maspero - Jean-Marc Roberts, Albert Thibaudet - Charles Du Bos - Roland Barthes - Gérard Genette - Antoine Compagnon, Léon-Gontran Damas - Aimé Césaire - Édouard Glissant - Patrick Chamoiseau, Frédéric Mistral - Édouard David - Nathan Katz - Max Rouquette - Bernard Manciet, Fables de La Fontaine - Le Père Goriot - Nana - Voyage au bout de la nuit - L'Enfant - Madame Bovary - Les Liaisons dangereuses - La Vie mode d'emploi - L'Âge d'homme - Le Grand Meaulnes - Le Journal d'une femme de chambre - Les Misérables - À la recherche du temps perdu - Yvain ou le Chevalier au lion - Bel-Ami - La Dame aux camélias - Sous le soleil de Satan - Les Aventures de Télémaque - Le Hussard sur le toit - Au Bonheur des Dames - Thérèse Desqueyroux - La Confession d'un enfant du siècle- Jacques le fataliste et son maître - Cinq-Mars - Émile ou De l'éducation - Candide - La Vie de Marianne - Une vie - Manon Lescaut - Les Illusions perdues - L'Éducation sentimentale - Poil de carotte - Les Trois Mousquetaires - Le Petit Prince - La Vénus d'Ille - Tamango - Le Silence de la mer - Zazie dans le métro - Le Rouge et le Noir - Les Caprices de Marianne - La Chartreuse de Parme - Le Blé en herbe - L'Écume des jours - Belle du seigneur - À rebours - L'Étranger - La Condition humaine - Le Rivage des Syrtes - Vendredi ou les Limbes du Pacifique, Gallimard - Éditions du Seuil - Flammarion - Grasset & Fasquelle - Albin Michel - Fayard - Denoël - Robert Laffont - Payot & Rivages - Plon - Actes Sud - Éditions de la Table ronde - Christian Bourgois - Mercure de France - Les Éditions de Minuit - Verdier - P.O.L - Verticales - Éditions de la Différence - Éditions José Corti - Éditions Maurice Nadeau - Le Temps qu'il fait - Fata Morgana, La Nouvelle Revue française - L'Infini - L'Atelier du Roman, Le Monde des livres - Le Figaro littéraire - La Quinzaine littéraire - Le Magazine littéraire - Les Lettres françaises - Europe - Le Matricule des anges, Prix Goncourt - Prix Renaudot - Prix Médicis - Prix Femina - Prix Interallié - Grand prix de littérature de la SGDL - Grand prix du roman de l'Académie française - Prix du Livre Inter - Prix de Flore - Prix Décembre, Grand prix de poésie de l'Académie française - Grand prix national de la poésie - Prix Goncourt de la poésie - Prix Guillaume-Apollinaire - Prix Mallarmé, Salon du livre de Paris - Salon des éditeurs indépendants L'Autre livre - Comédie du Livre - Marathon des mots - Livre sur la place - Festival du livre de Mouans-Sartoux - Salon de la revue, Marché de la poésie - Printemps des poètes - festival Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée de Sète, Centre national du livre - Société des gens de lettres - Maison des écrivains et de la littérature - Maison de la Poésie-Scène littéraire - L'Autre livre - Ent'revues, Académie française - Académie des lettres du Québec - Office québécois de la langue française - Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique - Académie Goncourt - Académie Mallarmé. Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre. Ses romans rencontrent également un grand succès populaire, avec notamment Notre-Dame de Paris (1831), et plus encore avec Les Misérables (1862). 59, n° 4, 2005, p. 523-530). Parallèlement à celle de la définition, la question de la. Redécouvrir des figures dont l’héritage est controversé à l’instar de l’ethnologue allemand Léo Frobénius et ses campagnes en Guiné forestière, ou encore l’école de Marcel Griaule sur la culture Dogon. Book. VEIT-WILD (Flora), « Les études de littérature africaine : défi ou défaut ? CUSSET (François), French Theory. Le succès national rencontré grâce à divers prix et consécrations d’auteurs tels Tahar Ben Jelloun, Patrick Chamoiseau, Mohamed Dib, Édouard Glissant, Kateb Yacine, Amin Maalouf a sans conteste aidé ce processus de développement. LOUCIF (Sabine), À la recherche du canon perdu : l’enseignement de la littérature française dans les universités américaines, New Orleans, Presses Universitaires du Nouveau Monde, 2001. Cette pensée prit la forme d’un manifeste, qui fit une entrée remarquée sur la scène parisienne, où quarante-quatre écrivains francophones annoncèrent une révolution copernicienne et dans son sillon le basculement de la capitale de son piédestal grâce à la montée de voix marginales pour proclamer la naissance d’une « littérature-monde » en français. 17Dire que les études francophones sont plus développées dans les pays ayant eu une histoire coloniale plus anecdotique, plus que de manquer de nuance, revient à faire l’impasse sur l’attitude collective et gouvernementale par rapport aux résidus coloniaux dans le présent postcolonial28. Pareillement, cet enseignement doit chercher à s’inscrire dans la lignée idéologique dont s’enorgueillit l’institution politique de la  Francophonie même si elle cherche encore ses formes d’aboutissement, c’est-à-dire dans un dialogue et échange entre cultures, caractérisé par un refus des hiérarchies. These questions of course run parallel to social issues in France itself and in France’s relations to its former colonies and current Departements d’Outre-Mer and Territoires d’Outre-Mer: immigration, integration, nationalism, the attempt to form a sort of common-wealth under the aegis of francophonie, the rise of the European Union, and of course globalization. Emmanuel Bouju, « Littérature et histoire », Les défis à l’institutionnalisation des lettres francophones, http://mondesfrancophones.com/espaces/creolisations/pour-un-comparatisme-francais-ouvert-a-la-francophonie-et-aux-metissages-culturels-plaidoyer-en-forme-de-polemique/, http://www.univ-ag.fr/modules/resources/download/default/Fac_lettres/Brochures/Masterespagnol.pdf, http://www.etonnantsvoyageurs.net/img/pdf_achille_mbembe___francophonie_et_politique_du_monde_-5.pdf. de Musanji NGALASSO-MWATHA, Virginia COULON, Alain RICARD, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, p. 239-248. 4De concert avecJosias Semujanga, il est aisé d’avancerque depuis que les littératures francophones ont fait leur entrée à l’université, colloques et ouvrages débattent la question de leur relation avec la littérature française dans les cénacles universitaires4. Sont-elles aptes à générer un véritable savoir prétendant à une expertise spécialisée ? L’attitude offensive des signataires appelant à la contestation du système établi ne peut que faire ressortir les enjeux de la préservation du dit ‘système’. De nombreux textes et extraits sont aussi disponibles. de Neil LAZARUS, Paris, Éditions Amsterdam, 2006, p. 157-173. Cette propriété du discours scientifique qui a pour effet de vérifier ou d’invalider un objet d’étude délimité, dresse par un autre endroit des barrières entre disciplines, faisant ainsi toute légitimité universitaire le résultat d’une véritable conquête de procédures opératoires permettant de s’assumer comme théorie. Bien qu’il y ait eu débat autour de la « question postcoloniale » ces dernières années, le débat s’est largement construit sur des absences intellectuelles42. de Musanji Ngalasso-Mwatha, Virginia Coulon et Alain Ricard, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, p. 239-248. études rassemblées par Lieven D’hulst et Jean-Marc Moura, Lille, Travaux du Conseil Scientifique de l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, 2003. 2. 39  Cité dans Fonkoua, « Les littératures du Sud dans les pays du Nord : état des études et de la recherche », art. Comment, alors, mesurer et mettre à profit un capital cognitif immatériel3 ? Local Business. Mentions légales et conditions d'utilisation. Toutefois, il est indéniable que désir d’unité nationale et désir d’hospitalité continuent à se heurter frontalement.Pour la critique Mireille Rosello, la littérature française est incontestablement un champ miné, avec en son sein des lettres francophones qui, loin de constituer une nouvelle frontière, agrandissent néanmoins les distances entre différents territoires pédagogiques25. Un basculement en cette direction ne peut être effectif que s’il s’accompagne de bouleversement dans les pratiques institutionnelles (organisation des carrières et de l’enseignement), avec dans son sillon une révision de l’encadrement scientifique. Voir la liste des écrivains de langue française. Un texte peut définir sa francophonie de manière variée31 : un récit peut être francophone sans que son auteur le soit, à titre d’exemple Maria Chapdelaine de Louis Hémon est considéré comme fondateur du roman « canadien-français ». En effet, des paramètres externes à la machine rigoureusement littéraire ont permis de déplacer les modes d’analyse textuelle sur le terrain plus vaste des sciences humaines. Panorama de la Littérature Française et Francophone. », Multitudes, n° 32, 2008, p. 5-26. Alors que pour les seconds, l’idéal d’un canon multiculturel transformé de l’intérieur ne peut que mettre à jour les pratiques d’archivage d’une culture occidentale qui a su se construire des frontières présentant tout élément extérieur comme une « altérité radicale ». 1, n° 2 , 2003, p. 83-93. ». Il s’agit de comprendre quelles notions symboliques et formelles ont été construites autour de chacune d’elles à travers l’histoire et les territoires concernés. BENIAMINO (Michel), « La francophonie littéraire », Les Études littéraires francophones : état des lieux, sous la dir. La littérature française comprend l'ensemble des œuvres écrites par des auteurs de nationalité française ou de culture française.Principalement rédigée en français, elle englobe la littérature créée par des Français dans d'autres langues de France telles que le basque, le breton…. 19  Roland Barthes, Le Degré zéro de l’écriture, Paris, Éditions du Seuil, 1953, p. 42. Cependant, la non-fiction contenant des faits et des informations est également considérée comme faisant partie de la littérature.. Différence entre langue et littérature Définition.

Ci-gît L'amer Pdf, Le Lagon Restaurant, Samuel Peterschmitt 2020, Le Bon Coin 87 Bricolage, Wok De Boeuf Thaï, Vinci Immobilier Espace Client, Maison à Vendre Hesdin, Permis D'embarcation De Plaisance Changement D'adresse, Cheval Noir Vin, Sncf Ter Paca, Complexe De Médée, Combien De Fois Le Mot Joie Dans La Bible, Fes Oujda Train Horaire, Avions En 4 Lettres, Chèque Décalé Leclerc Septembre 2020, Recherche Balade Moto,

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *