les aventures de bernard et bianca

Maltin apprécie l'humour et l'imagination du film imbriqué avec expertise dans une structure historique solide... avec une agréable distribution de personnages[71]. Le concept de base est de raconter les aventures de souris ayant fondé une agence internationale d'aide aux victimes installée dans les sous-sols du siège de l'ONU à New York[8]. Synopsis : Dans le sous-sol de l'Organisation des Nations Unies à … Cet arrêt est dû à l'amélioration du procédé de xérographie désormais capable des nuances de gris et des tons doux en plus des contours noirs[18]. A travers cette fiche, découvrez Tortue, personnage dans Les aventures de Bernard et Bianca. À sa sortie de la grotte, Penny est interceptée par Snoops et Médusa. Dès que l'équipe d'animation a proposé une scène de libellule essoufflée, Jim MacDonald a cherché à associer un son réaliste et imagina une scie électrique ainsi qu'un tambour avec une membrane en plastique muni qu'un bec d'air pulsé[39]. Pour Grant, le film Les Aventures de Bernard et Bianca partage autant d'éléments communs avec Les 101 Dalmatiens mais n'a jamais été considéré comme une variante au contraire des Aristochats[2]. Mr. Snoops, l'acolyte de Mme Médusa, est basé sur le personnage de Mandrake chez Margery Sharp. Comme de nombreux méchants monomaniaques elle se retrouve à la fin du film sans l'objet de ses désirs[46]. Les Aventures de Bernard et Bianca Joignez-vous à la brave et timide souris Bernard et à sa charmante partenaire Mlle Bianca, deux petits héros en grande mission pour sauver Penny, une jeune orpheline en danger. Johnston est aussi le principal animateur de l'albatros Orville, comme du chat Rufus[35]. Une variation de la chanson populaire For He's a Jolly Good Fellow, intitulée For Penny's a Jolly Good Fellow est interprétée à la fin du film par les orphelins qui accueillent Penny. Mais en s'enfuyant, elle trébuche sur un câble tendu par Bernard et Bianca et fait tomber l'ours. Maltin et Grant s'accordent sur le fait que la plupart des personnages animaliers du film sont des pures créations d'animation mais Snoops fait exception pour les personnages humains[46]. Après de longs débats, un animateur demanda : « Ça gêne qui ? » Jack Shaheen dans une étude sur la représentation des Arabes et les stéréotypes associés à Hollywood mentionne le film pour la présence d'une délégation des pays arabes à la SOS Société[76]. Fiche technique [ modifier | modifier le code ] L'équipe de scénariste supervisée par Larry Clemmons ont pris plus d'un an pour adapter les deux livres de Margery Sharp[27]. Il s'agit du comité de soutien aux personnes en difficulté. Lors de la première édition en VHS en 1992, l'image avait été recouverte lors du transfert du négatif vers le master de la cassette[66]. Pour la forcer à récupérer le diamant, Médusa garde avec elle son ours en peluche. Il mentionne également Mme Médusa, qui avait tenté d'entrainer un jour Penny dans une combine louche. Le duo se rend d'abord à l'endroit auquel la lettre était destiné : l'orphelinat Clair Matin (Morningside en VO) où vivait Penny et y rencontre un vieux chat nommé Rufus. Durant la chanson, ce n'est pas Eva Gabor qui donne sa voix à Bianca mais Robie Lester, narratrice pour Disneyland Records depuis 1965 qui avait déjà remplacé Eva Gabor pour le film Les Aristochats (1970)[53]. Aussi mauvaise conductrice que sa grande "sœur", Medusa a, elle aussi, un sale caractère et est surtout obsédée par une idée : celle de mettre la main sur l'Œil du diable, une pierre précieuse terrée dans une caverne. Milt Kahl participe à sa dernière production Disney avant de prendre sa retraite[44],[43],[45]. Mais finalement la direction des studios a choisi Bernard et Bianca[9]. Durant l'été 1975, Louis Prima commence à souffrir de maux de tête. Retrouvez tout le casting du film Les Aventures de Bernard et Bianca réalisé par Art Stevens et John Lounsbery avec les voix de Bob Newhart, Eva Gabor, Geraldine Page, Joe Flynn Parmi les nouveaux animateurs impliqués dans la production du film, plusieurs ont joué un rôle important dans la Renaissance Disney des années 1990[68]. La fillette utilise un sabre pour entrouvrir la mâchoire du crâne pendant que les souris essayent de le sortir depuis l'intérieur. Pour Grant les critiques préfèrent la sécurité et la réussite à ce qui est plus périlleux et imparfait[2]. Durée : 1h16min, Film : Américain, Réalisé en 1977, par : Art Stevens, John Lounsbery, Wolfgang Reitherman. La chanson Rescue Aid Society est reprise plus tard dans le film par Bianca et Bernard seuls comme un mantra lors d'une phase de doute. Le lendemain matin, Médusa et Snoops emmènent Penny dans la caverne où se trouve l'Œil. Le projet ne reprend qu'en 1973 en utilisant à nouveau le second roman comme source principale d'inspiration. Les premiers concepts étaient timides mais sa voix permit d'aller plus loin[12]. Les personnages secondaires du bayou forment une milice dénommée les « Swamps Vounteers » (volontaires du marais)[42]. Les animateurs avaient imaginé le mariage de Bernard et Bianca à la fin du film, mais par respect pour le roman, la scène fut éliminée. Bernard et Bianca, deux souris de la SOS Société, aident une jeune orpheline à échapper à une femme maléfique, qui veut utiliser la petite fille pour retrouver un fabuleux diamant. Un autre point du développement était la question des souris, étaient-elles mariées ou non[15] ? Achat Les Aventures De Bernard Et Bianca - Blu-Ray à prix bas sur Rakuten. Ne sachant qui choisir entre les différents délégués masculins prêts à l'accompagner, Bianca choisit finalement à la surprise générale Bernard, le concierge balbutiant atteint de triskaïdékaphobie. Ollie Johnston et Frank Thomas indiquent que le premier tome offrait une scénario avec du suspense et du tragique mais pas assez d'humour dans lequel les deux souris doivent sauver une petite fille captive d'une vieille femme froide et cruelle[12]. Bob NewhartEva GaborMichelle StacyGeraldine Page, Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution. Dans les sous-sols des Nations-Unies à New York un groupe de souris tient conseil. À l'opposé des premières souris du studio, Bernard et Bianca ont de nombreux traits des souris réelles, que ce soit la queue, les oreilles, la moustache mais elles ont un comportement beaucoup plus humain[29]. - Q1: Que voit-on dans la première scène du long-métrage d'animation ? Initialement le personnage de Cruella d'Enfer, conçu par Marc Davis[29], a été envisagé pour jouer le rôle de la méchante mais un nouveau personnage nommé Médusa a été créé par Ken Anderson, animateur qui avait participé à la conception de Cruella[44]. Frank Thomas et Ollie Johnston découpent le film en 12 séquences, ce qui semble être pour eux « une constante des films Disney entre 10 et 15 »[17] : Graphiquement, le film marque l'arrêt chez Disney de l'animation limitée (sketchy) utilisée durant les années 1960 et 1970[18]. Cela ne peut pas être le 22 juin 1977, comme aux Etats-Unis, car le doublage français, exploité tel quel au Québec, fut réalisé en juillet 197… Finalement, l'idée fut rejetée et à la place, c'est Madame Medusa qui fut inventée. Ce scénario adapte le premier tome dans lequel Bianca, Bernard et une troisième souris nommée Nils viennent en aide à un poète norvégien emprisonné. Il apparaît dans deux séquences, l'aller vers le Bayou du Diable et la scène finale vers une destination inconnue[35]. Atteint de triskaïdékaphobie et un peu bègue, il est amoureux de Miss Bianca[29]. Johnston et Thomas expliquent que Milt Kahl avait participé à une conférence pour les élèves de laSchool of Visual Arts de New York sur invitation de John Culhane en 1973 et que pour promouvoir l'événement il a réalisé une caricature de lui-même assis avec Culhane bâillonné sur ses genoux avec Robin des bois[49]. Bianca, déléguée coquette, choisit Bernard tendre souriceau timide et courageux pour voler au secours d’une petite orpheline séquestrée, Penny. C'est pour Maltin le film d'animation le plus satisfaisant depuis Les 101 Dalmatiens (1961) et qu'il surpasse les productions animées de son temps[71]. Johnston et Thomas écrivent que la plupart des animateurs du studio ont apprécié cette caricature de sorcière mais ce n'est pas le cas du public[49]. Bernard Roger Carel Bianca Béatrice Delfe Madame Medusa Perrette Pradier Mr. Snoops Philippe Dumat Ellie Mae Annie Bouée Jeanne Val Luke Serge Lhorca Orville Francis Lax … Ensuite, ils allument les feux d'artifices que Snoops stockait sur le bateau pour localiser Penny lors de ses tentatives d'évasion nocturnes, augmentant le chaos et faisant sombrer le bateau sous les eaux du bayou. John Lounsbery est décédé en 1976 plus d'un an avant la sortie du film[2] supervisant la réalisation de certains séquences[67]. Une suite intitulée Bernard et Bianca au pays des kangourous est sortie en 1990. Les Aventures de Bernard et Bianca(The Rescuers), est le 29e «Classique d'animation»desstudios Disney sorti en1977. Sauf mention contraire, les informations proviennent des sources suivantes : Leonard Maltin[1], John Grant[2], Mark Arnold[3] et IMDb[4]. Il a été chaudement accueilli par les critiques et eu un résultat correct au box-office[2]. La voix du personnage est en version originale celle de Jim Jordan, animateur radio connu pour son rôle de Fibber McGee[8],[35] mais il approchait des 76 ans lors des premières prises de son et craignait de ne plus être en vie si d'autres prises étaient nécessaires[37]. John Grant la décrit comme une mignonne jeune fille un peu trop si l'on prend en compte sa voix[28]. Vance Gerry suggère alors l'image de Penny restant seule assise sur un lit dans une chambre désertée par les autres enfants qui ont été adoptés et elle est rejointe par le chat Rufus[13]. Elle sert aussi d'assistant technique pour Orville[35]. Cette affaire survient alors que depuis 1997 la Convention baptiste du Sud demande le boycott des films Disney après plusieurs problèmes d'images subliminales à caractères sexuelles présentes dans Aladdin (1992), Le Roi lion (1994) ou des propos inappropriés dans La Petite Sirène (1989)[66]. Découvrez les anecdotes, potins, voire secrets inavouables autour du film "Les Aventures de Bernard et Bianca" et de son tournage. Deacon fait aussi partie des nombreuses chouettes semblables du studio mais au contraire de Mama dans Rox et Rouky (1981), Deacon sert uniquement à faire nombre dans la population du bayou tout comme Deadeye et Digger[40]. Avec leur fidèle ami, l'albatros Orville, ils se rendent aux marais de Devil Bayou. Pour Grant comme de nombreuses personnes attirantes elle est convaincu du contraire et se sous-estime ce qui permet dans le cas de Penny à Mme Medusa de jouer avec ces sentiments[28]. Cette ressortie de Bernard et Bianca est remarquable car Le Noël de Mickey est le retour d'une tradition vieille de plus de 50 ans, un court métrage de Disney dépassant le succès du long métrage qu'il accompagne[57]. Les animaux du voisinage, enfin prévenus, arrivent alors au bateau et aident les souris à emprisonner les deux crocodiles. Introduction sombre, puis générique avec images fixes. Les valeureuses souris de l'association «SOS Société» recherchent la petite Penny, dont le message de détresse a été retrouvé dans une bouteille. Le couple Scruffy et Amélia devait, après maintes péripéties avec un espion allemand et un général et son chien, devenir les parents adoptifs de jumeaux, ressort émotionnel présent dans Les 101 Dalmatiens (1961)[10]. » Pour Grant, il ne faut pas attendre plus du film qu'un divertissement pour toute la famille[27]. Le public ne tint en effet pas rigueur au studio de cette incohérence[19]. Médusa n'est pas une meurtrière car lorsqu'elle utilise un fusil pour tirer sur les souris dans un moment de panique elle rate son coup, détruisant ses affaires[48]. Les Aventures de Bernard et Bianca streaming vf Dans les sous-sols des Nations-Unis à New York un groupe de souris tient conseil. L'autre production, Bernard et Bianca était portée par Fred Lucky[NB 1], un dessinateur de presse canadien récemment arrivé chez Disney[9]. Les deux femmes sont monomaniaques, avares et s'attaquent à des jeunes, enfant ou chiots[46]. D'origine germanique, ce prénom signifie "brillant" et "clair", et est répandu dans les pays hispanophones. John Culhane compare la scène où Mme Médusa se démaquille tout en préméditant l'enlèvement à une version en mouvement d'une caricature d'Honoré Daumier, de la série Croquis d'expressions[46]. Le film a nécessité quatre années de production, 250 artistes dont 40 animateurs qui ont réalisé plus de 330 000 dessins et 750 décors, pour les 14 séquences réparties en 1 039 scènes[26]. Pour cette raison le personnage a été dessiné de façon réaliste à l'opposé des méchant au style graphique plus libre[32]. La séquence illustrée par Someone's Waiting For You comporte une apparition de Bambi et sa mère. À l'instar des souris anthropomorphes, Rufus est un humain dans un costume de chat[29]. Pour Charles Solomon, alors que les animateurs semblent apprécier de se répéter avec Les Aristochats (1970), Robin des Bois (1973) et Rox et Rouky (1981), Bernard et Bianca apporte une éclatante et rare dose d'imagination[73]. Mais le scénario était trop proche des précédentes productions avec un chef de macaque chantant parfait pour Phil Harris, une femelle macaque apprivoisée et choyée par ses maîtres et prénommée Amélia qui se joint à la bande de Scruffy menaçant de dissoudre le groupe, ressort de scénario déjà présent dans La Belle et le Clochard (1955) et Les Aristochats[10]. Les aventures de Bernard et Bianca a été projeté à partir du 30 novembre 1977 en France, où il prend la tête du classement au Box-Office devant un certain La guerre des étoiles proposé en salle à peine un mois plus tôt. Durant les années 1960 et 1970, les films Disney prennent l'accent de la comédie au lieu de l'histoire, l'émotion ou le drame. Les deux souris surprennent une discussion qui leur apprend que Penny a été enlevée car sa petite taille lui permet de passer l'étroit passage donnant sur une grotte où est caché l’Œil du Diable. Après la mort de Walt Disney en 1966, au moins trois des histoires de Margery Sharp sont envisagées[8]. Gerry proposa plusieurs possibilités pour l'angle de vue ou la proximité de le fenêtre[14]. La solution est venue quand Geraldine Page a été auditionnée pour la voix du personnage de Médusa, offrant un personnage fanatique et vaniteux[12]. Il est aussi le premier succès du studio dans lequel Walt Disney n'a pas été impliqué. Mais Evinrude est retardée par un groupe de chauves-souris en chasse et doit se cacher. Bianca, déléguée coquette, choisit Bernard tendre souriceau timide et Pour corriger cela, le méchant a été rendu plus tape-à-l'œil et avec une personnalité plus excentrique[12]. Cette dernière souhaitant duper son comparse, prend le diamant et le cache dans l'ours en peluche. 1 secrets de tournage à découvrir comme : … Les Aventures de Bernard et Bianca (The Rescuers) est le 29 long-métrage d'animation et le 23 « Classique d'animation » des studios Disney. Durant le générique, la caméra se déplace au-dessus de photographies statiques alors qu'auparavant le studio avait pour habitude d'utiliser des cellulos sur lesquels les crédits s'affichaient au-dessus de décors immobiles parfois le même fond pour tout le générique comme pour Blanche-Neige et les Sept Nains (1937). Il marque ainsi la fin de la seconde partie du Premier Âge d'Or des studios débutant avec Cendrillon (1950). Télécharger Les Aventures de Bernard et Bianca PLUS RAPIDE (Téléchargement Sécurisé) N 026 - 1977 Walt Disney - Les Aventures De Bernard Et Bianca.TrueFrench.DVDRip.Mepg-4.avi (699 Mo) Liens De Téléchargement : La plupart des animateurs a été formée sous la supervision d'Eric Larson et ils font ici leurs débuts[2]. Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. L'attachement à Teddy est toutefois la cause de la perte de Mme Medusa, Penny le gardant par devers tout alors qu'il contient le diamant[28]. Cruella d'Enfer et Mme Médusa sont deux femmes sophistiquées, archétypes de celles que l'on peut rencontrer à un cocktail ou un dîner, au timbre de voix aristocratique, des personnalités dominatrices et convaincues de leurs droits[29]. Le film ressort en salle aux États-Unis le 16 décembre 1983 accompagné par le moyen métrage Le Noël de Mickey, première apparition de Mickey Mouse à l'écran depuis 1953[56]. Après un temps d'hésitation, le président de la SOS Société suggère de lui adjoindre un coéquipier. Elie Mae est la force derrière la rébellion du bayou malgré sa tenue stéréotype de la femme au foyer maniant le rouleau à pâtisserie[40]. Les Aventures de Bernard et Bianca (The Rescuers) est le 29e long-métrage d'animation et le 23e « Classique d'animation » des studios Disney. Médusa est une version modifiée de la Duchesse au Diamant du roman Miss Bianca avec qui elle partage peu de traits communs en dehors de sa mauvaise conduite des voitures[44]. les aventures de bernard et bianca pas cher ⭐ Neuf et occasion Meilleurs prix du web Promos de folie 5% remboursés minimum sur votre commande ! Bianca, déléguée coquette, choisit Bernard tendre souriceau timide et courageux pour voler au secours d'une petite orpheline séquestrée, Penny. Pour Grant, Snoops est un idiot et un technocrate de bas niveau qui utilise des gadgets, un arsenal de fusées éclairantes et feux d'artifices pour assouvir son besoin de puissance mais qui contribuent à le faire perdre, dans l'explosion du bateau[46]. Son physique est une caricature de l'historien de l'animation John Culhane[51]. Bien qu'estimant que cette piste ne peut mener nulle part, il donne aux souris l'adresse du magasin de prêt-sur-gage. C'est le quatrième long métrage d'animation Disney situé dans le présent à la sortie du film, comme Les 101 Dalmatiens (1961). Le studio Disney avait alors pour politique de ne pas faire de suite à ses films. Pour John Grant, Les Aventures de Bernard et Bianca est un film « transitionnel » qui marque le passage de l'ancienne école d'animateurs Disney à la nouvelle[2]. A New York, les souris du monde entier se réunissent et décident de porter secours à Penny, une petite orpheline séquestrée par l'affreuse Madame Médusa. Pour Thomas et Johnston, Eva Gabor offre sa détermination et sa compassion à Bianca après avoir offert son charme et son élégance à Duchesse dans Les Aristochats (1971)[30]. Cette adaptation française en livre-disque était narrée par Annie Cordy. Les Aventures de Bernard et Bianca est selon John Grant un petit film sans ambition[27] mais il n'est pas qu'un film modeste car le studio avait des ambitions simples et elles ont été atteintes[2]. Tomorrow is Another Day est interprétée par Bernard et Bianca durant leur voyage vers le bayou sur le dos d'Orville et à la fin du film lorsque le duo repart pour une nouvelle mission. Il s’agit du comité de soutien aux personnes en difficulté. Malgré les supplications de Penny, apeurée par la marée, Médusa refuse de la faire remonter. Un autre trait de caractère du personnage est son absence de peur face au danger[29]. Ce n'est qu'après la sortie du second roman en 1962, que l'idée d'adapter Miss Bianca en film d'animation a été évoqué au sein du studio. Finalement cette production est restée inachevée à la fin des années 1970[10]. 1977 Walt Disney - Les Aventures de Bernard Et Bianca Dans les sous-sols des Nations-Unis à New York un groupe de souris tient conseil. Les Aventures de Bernard et Bianca est un film réalisé par Art Stevens et John Lounsbery avec les voix de Bob Newhart, Eva Gabor. La seconde chanson Rescue Aid Society est interprétée durant la réunion de la SOS Société par Bernard, Miss Bianca et plusieurs membres des délégations internationales. est présente dans le générique du début et illustre le parcours de la bouteille jetée à la mer par Penny depuis le bayou jusqu'à New York. La voix de Miss Bianca en version originale est celle d'Eva Gabor tandis que Bob Newhart donne sa voix à Bernard[8]. Un pigeon devait initialement servir de moyen de transport pour Bernard et Bianca jusqu'à ce que l'animateur Ollie Johnston se souvienne d'un épisode des True-Life Adventures montrant le décollage et l'atterrissage maladroit des Albatros[8]. La première tentative s'organise autour de la libération d'un prisonnier enfermé dans une forteresse d'une zone sibérienne sous le joug d'un régime totalitaire[8]. Ils apprennent que les deux compères sont bien les ravisseurs de Penny qu'ils séquestrent au Bayou du Diable et qu'ils sont à la recherche du plus gros diamant du monde, l’Œil du Diable. Les Aventures de Bernard et Bianca est le premier film d'animation du studio Disney à devenir succès commercial depuis Livre de la jungle (1967) et le dernier avant La Petite Sirène (1989). Les chansons du film ont été composées par Sammy Fain, Carol Connors et Ayn Robbins et interprétée en version originale par Shelby Flint.

Animal En 8 Lettres, Ministre De L'environnement Bruxelles, Cycle Course De Vitesse Lycée, Le Pape Tarot, Photo Extérieur Maison Jardin, Grand Dauphin Corse, Hit Rap 2020, Mgo Secours Routier Sdis 44,

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *